Notre approche du tango

Le couple mythique formé par Carlos Gavito (1942-2005) et Marcela Duran, ayant dansé dans des lieux aussi improbables que le dernier étage de la tour Eiffel en 1974, montre à merveille que le tango est universel par le nombre de styles et de pays où il est pratiqué. Loin d'une vision figée, sa caractéristique principale serait en fait sa perpétuelle mouvance, et l'impossibilité de l’étiqueter à un seul pays:

« Le Tango est une tradition qui se déplace. Cet état déplacé le différencie des folklores pour en faire une culture du voyage. Voyage des immigrants qui écrivent leur roman, pas à pas, dans la ville de Buenos Aires. Ce roman est un livre ouvert à la structure déchirée. Même dans cette ville, les Argentins vivent comme des gens du voyage. Avec un instrument sous le bras ou un air siffloté au coin des lèvres, ils mettent en pratique la théorie du voyage. […]»

Nathalie Clouet (2014)

Mais au fait, comment le tango est-il devenu une danse pratiquée dans le monde entier? Le tango naît à la fin du XIXème siècle entre immigration, esclavage, échanges économiques et culturels, principalement entre l’Europe et le Rio de la Plata (Argentine, Uruguay).Le tango a connu, lors de son histoire centenaire, d’abord un fort essor dans le Rio de la Plata et à Paris (Tangomania), jusque à la fin des années 1950. Durant l’âge d’or (1935-1955), des milliers de musiciens et de danseurs sont répertoriés rien qu’en ville de Buenos Aires.

A partir de 1955, un déclin s’amorce, surtout en raison de l’influence de nouvelles musiques (rock 'n' roll, les Beatles, etc.) et des instabilités politiques en Argentine (fin du Péronisme). C'est la fin de l'âge d'or du tango.

Cependant et fort heureusement, de nombreux européens, dès les années 1990, notamment suite à l’influence des danses contemporaines, redécouvrent le tango comme une danse d’improvisation libérée de sa conception initiale rigide de danse de salon. Peu à peu, le tango revient à la mode, est enseigné de plus en plus, devient danse underground et dès les années 2000, se diffuse mondialement, notamment en raison de la multiplicité de ses styles (tango traditionnel, tangoelectro, tangonuevo, etc.).