Le club de tango à Neuchâtel

Tango Céleste a été fondé à Neuchâtel en décembre 2014 par un groupe de passionnés de danse qui s'est constitué dans le but de vivre et transmettre l'art du tango. Afin de prendre du plaisir en dansant et de progresser par étapes, Tango Céleste vous propose régulièrement des cours de tango à Neuchâtel (publics et privés) et des milongas (soirées de danse). De manière occasionnelle, Tango Céleste organise également des événements de tango (concerts, spectacles, encuentros, démonstrations, etc.) en vue de favoriser les échanges entre les danseurs et les danseuses, mais également afin de promouvoir le tango auprès d'un large public.

Présentation des membres actifs de Tango Céleste :

  • Roberto Bernardo, danseur et enseignant, pratiquant le tango depuis 2009, il coorganise les milongas dans lesquelles il est le DJ résident. Il donne les cours de tango du Sport à l'Université de Neuchâtel (SUN) chaque semaine depuis 2014. Son expérience d'enseignant lui permet de cibler les besoins des danseurs et des danseuses qui débutent dans l'apprentissage du tango. Sa danse, très structurée, s'imprègne de ses années de danse dans les milongas en Suisse et à l'étranger (festivals), mais intègre également des influences variées de maestros tels que Mariano Chicho Frúmboli & Juana Sepulveda, ou encore Eduardo & Gloria Arquimbau.
     
  • Alain Segessemann, danseur et enseignant, pratiquant le tango et la salsa cubaine depuis 2011, il coorganise certains événements proposés sous la forme de concerts, de spectacles et de démonstrations. Très orientée sur l'improvisation, sa danse et ses cours pour débutants/-es s'inspirent des stages suivis auprès de maestros tels que Fausto Carpino & Stéphanie Fesneau, Ruben Veliz & Sabrina Veliz, Joachim Dietiker & Michelle Marsidi. Passionné par le tango nuevo et les possibilités infinies d'interprétation de la musique, il puise son inspiration dans les différentes danses latines de couple qu'il pratique régulièrement en parallèle au tango (salsa, kizomba, bachata).
     
  • Anna Zagorna, DJane Céleste, artiste, enseignante et danseuse, qui dispose d'une très grande expérience de DJ dans de nombreuses milongas nationales et internationales et dans des styles musicaux très variés. Elle mixe occasionnellement lors des milongas Tango Céleste. Ukrainienne d'origine, elle a développé sa sensibilité artistique très jeune, notamment au Conservatoire de musique. Dotée d'un esprit un peu rebelle, DJane Céleste associe différentes époques et styles de tangos de façon très harmonieuse.
     
  • Alicia Giraudel, danseuse et enseignante, pratiquant le tango depuis de nombreuses années. Elle a effectué plusieurs stages de tango directement à Buenos Aires en Argentine, notamment dans la mythique Escuela mundial de tango avec Gabriela Elias. Elle a également suivi les enseignements du maestro Raúl Bravo, ainsi que de Gabriel Angio et Natalia Games qui oeuvrent pour conserver l'essence du tango, en transmettant à la nouvelle génération leur savoir-faire acquis auprès des plus grands milongueros de l'époque de l'Âge d'or.
     
  • Fernando Miranda, danseur et spécialiste de la danse milonga, il propose les activités collectives régulièrement organisées sous la forme d'encuentros, de repas et d'événements festifs.
     
  • Laurent Menevaut, conception du site web.
     
  • Sacha Foto Tango, photographe lors d'événements.

N'hésitez pas à nous contacter pour toute demande et information. En cas d'intérêt de votre part, nous vous intégrerons volontiers au sein de Tango Céleste pour élargir encore son horizon.​

Mais comment l'appelation 'Tango Céleste' est-elle née? L'appellation 'Céleste' fait référence à la fois au ciel et, dans son sens plus littéraire, au ravissement suscité par la beauté et la douceur du tango. Pour l'anecdote, la 'Céleste' est aussi le surnom donné à l'équipe nationale de football de l'Uruguay, petit pays qui borde le Rio de la Plata et où le tango est tout autant dansé qu'il ne l'est en Argentine. Finalement, le logo est apposé au C de Céleste en lien avec la connexion passionnée des danseurs enlacés durant la danse, mais également en référence au C du mot 'Club'.

Tango Céleste est aussi une allusion à l'universalité du tango découlant de son histoire plus que centenaire. En effet, le tango est le fruit d'une très longue histoire qui s'est tissée au fur et à mesure des métissages musicaux et artistiques issus d'abord de l'immigration transatlantique, puis des échanges culturels entre l'Amérique du Sud et l’Europe. Jusque dans les années 1990, le tango est avant tout une danse de salon, constituée de pas et de séquences répétitifs sur une musique à la rythmique prédéfinie. Par la suite, le tango intègre des influences musicales diverses, dans le registre de la musique contemporaine et classique, avec notamment l’illustre Astor Piazzolla et, plus récemment, dérivées de la musique électronique avec des artistes comme Gotan Project ou Bajofondo.

Ce vaste répertoire musical offre une alternance de rythmes, de mélodies et de tempos qui élargissent sans cesse les formes de mouvement qui composent la danse. Le Tango Nuevo et le Tango Electro sont ainsi des nouveaux genres de danse où les pas et les figures se multiplient et se mélangent indéfiniment en laissant libre cours à l’improvisation. Ne demeure alors que le coeur, l'essence du tango, à savoir la connexion du couple de danseurs dans l'Abrazo.

Cette renaissance du tango séduit des danseurs et des danseuses de tout âge et en provenance d'horizons culturels très variés. Inscrit au Patrimoine culturel immatériel de l'humanité (UNESCO) et dansé partout dans le monde, le tango est devenu universel.